En faite, nous voulions passer notre vie d'artiste en France après nos études d'art.  Pleins d'idées et envie de les mettre en œuvre, nous avons créé des sculptures, des dessins et des tapisseries ainsi que des objets adaptés à leur utilisation.
Les chaises, les tables, les armoires ont de plus en plus orienté notre travail dans le domaine de l'aménagement intérieur. Ainsi, nous avons d'abord mis en œuvre nos idées dans le domaine du design.
La réalisation d'un système de meubles et de cloisons, fabriqué et distribué en Suisse sous le label BlessArt a alors connu un tel succès que nous pouvons maintenant réaliser notre rêve de l'AtelierHaus.

Dans l'AtelierHaus, l'idée de "l'œuvre entière" est évidente. La démarche «la forme suit la fonction» est constamment poursuivie et tous les matériaux, toutes les liens sont visibles et tangibles. Ce type de construction nécessite un haut degré de savoir-faire et de compétence. Ceci est également évident dans les œuvres d'art intégrées et exposées. Matériel - artisanat - compétence. Bien sûr, il était clair dès le début de la conception, que l'AtelierHaus devait être adaptée à la vie, au travail et à l'exposition.

Et maintenant, l'AtelierHaus ouvre ses portes

Avec Morice Lipsi, Costa Coulentianos, Lisa et Markus Bless, l'AtelierHaus dans l'Oberland zurichois commence son cycle d'expositions.

L'histoire commence en 1962, lorsque Morice Lipsi et Costa Coulentianos collaborent au Symposium de Grenoble pour les Jeux olympiques d'hiver et y font connaissance. Coulentianos avec ses sculptures en métal, Lipsi avec la pierre et le basalte.

Markus Bless devient l'étudiant de Coulentianos à l'école nationale supérieure des arts décoratifs à Paris en 1976. L'étudiant est devenu un ami proche et les deux ont travaillé ensemble pendant des années. Grâce à Coulentianos, Lisa Bless fait connaissance de la tapisserie et suit en 1983 la formation de licière à l'école nationale d'art décoratif d'Aubusson.

En 2018, le couple Bless a découvert la collection Lipsi à Hadlikon, véritable trésor d'histoire, et que Coulentianos et Lipsi se connaissaient.

En 2021, ils seront tous réunis et leurs œuvres présentées dans une exposition. Héritiers des oeuvres de leurs pères, Gabi Beck et Ben Coulentianos, présenteront les deux artistes.

Ce n'est pas la fin de l'histoire, c'est un éloge.